Une mesure via une Chambre à pression Scholander (ou Chambre de Scholander) consiste à directement mesurer l'état hydrique de la plante à travers le potentiel hydrique de ses feuilles. Cette technique se base sur les recherches menées par P.F. Scholander en 1965. Nos modèles PMS, M600, M615, M1000, M1505D, M1515D et M1505D-EXP sont produits par le premier fabricant sur le marché et offrent une sécurité incomparable lors des manipulations et mesures. En plus de 40 ans d'activité, nul accident ne s'est produit sur un de ces appareils.

Avantages

L'état de la plante et non celui du sol est bien plus précieuse pour la prise de décision de l'irriguant. Des mesures avec une chambre de Scholander donnent une information au plus près de la disponibilité en eau dans toute la zone racinaire.

Principe de fonctionnement

La valeur indiquée par la chambre à pression est en fait la tension de l'eau du xylem dans la plante qui est directement mesurée. A l'aube, on prélève un échantillon de feuille de la plante, qui est hermétiquement scellé dans la chambre à pression. Seulement les bords coupés du pétiole donnent quelques millimètres. Puis la chambre est lentement pressurisée. Dès que de l'eau apparaît à la surface de l'entaille, l'équilibre est atteint, càd la pression dans la chambre est équivalente à la tension de la colonne d'eau du xylem avant la coupe. Cette valeur reflète aussi le potentiel hydrique du sol dans toute la zone racinaire de la plante.
Une autre approche est la mesure du potentiel hydrique de la tige. Dans ce cas, l'échantillon est placé dans un sac en plastique réfléchissant puis scellé hermétiquement. Le sac plastique ne permet pas d'échange gazeux et après quelques heures/une nuit, l'équilibre entre le potentiel hydrique de la feuille de l'échantillon et de la tige est atteint et peut être mesuré. L'avantage de cette technique est qu'on peut faire des mesures de jour.

Typical Applications

Les chambres de Scholander sont le plus fréquemment utilisées pour les vignes, la conduite d'irrigation en arboriculture ou pour la recherche, même si presque toute plante vasculaire peut se prêter à ce type de mesure.